spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

1994 : Bilan de l’année CRAD

https://www.facebook.com/CRAD37

Bilan de l’année 1994

bilan1994

 29-30 jan 94 – J1&M1

06 fev 94 – Blois

26 fév 94 – Milieu 1

02 avr 94 – Picastelle & St Martin

7 mai 94 – cht d’eau Tours

12 au 15 mai 94 – Milieu 1

14 juil 94 – ULM – St Sol & J1

30 juil au 15 août 94 – PSM

8 au 15 août 94 – Planagrèze

20 août 94 – grands causses – JP

24 sept 94 – Orchaise

15 oct 94 – Champdenier & St Christophe

29 oct 94 – Champdenier & Parcé

11 nov 94 – Picastelle & Cuzoul

03 déc 94 – Trogues

17 déc 94 – Téléthon – Tours

Point sur le camp PSM 1994

Le camp de cet été a été quelque peu mouvementé. Le Programme ambitieux qui était prévu n’a pas pu être tenu pour de multiple raisons:

  • Michel n’a pas récupéré les cartes au millième nécessaire à la première parte de prospection du Lapiaz;
  • Michel n’étant pas disponible pour le bivouac, il a essayé de trouver une équipe (Cossimo) pour nous épauler dans cette partie de programme. Cossimo n’était pas présent au rendez-vous et le bivouac souterrain n’a pas pu être réalisé;
  • La prospection dans l’AP311 n’a rien donné, puisque la neige a comblé la suite du réseau (environ 3 ou 4 mètres au-dessus du passage étroit);
  • La prospection de l’AP318 est en cours de ré-équipement;
  • L’AP352 ne donne rien, à priori;
  • Seul un autre puits, que le CRAD a ouvert, situé entre l’AP352 et l’AP311, pourrait donner après une bonne désobstruction.

Lassés de chercher sans rien trouver, et s’apercevant que la programme prévu ne pouvait pas se faire, le CRAD abandonne le lapiaz. Au camp de base, nous apprenons que l’équipe des poitevins avaient rebroussé chemin dans le M413, après avoir creusé dans la neige sur trente mètres. Le courant d’air qu’il avait créé avait fait fondre trop rapidement la neige qui les surplombait. Michel nous avait proposé de participer à l’explo du M413, mais après cette information, l’ensemble des membres abandonne les travaux de premières.
Afin de remonter le moral des troupes, Michel nous propose d’aller aux grandes salles de La Verna, avec un de ses copains (Nanard). Jamais aucun membres du club n’a autant couru dans des cavités. Cette sortie peut se résumer par: course à pied sous terre, ou comment énerver tout le monde en une journée (Clark a pissé sur la voiture à Nanard).
La soirée qui a suivi cette journée a permi de faire le point:

  • Aucun programme précis n’avait été prévu;
  • L’hiver dernier avait été exceptionnel au niveau de l’enneigement;
  • L’ensemble du club s’est reposé uniquement sur Michel;
  • Il n’y avait rien de vraiment planifié pour la dernière semaine du séjour.

Après une rapide consultation, et une bonne nuit de sommeil, le club décide de faire un canyon puis de plier le camp à l’issue. Nous avons donc passé 7 jours dans les Pyrénées, à la PSM, sans avoir effectué réellement de spéléo. La suite du camp s’est déroulée dans le Lot, avec un effectif réduit. Nous avons réalisé autant d’heures dans la Lot en 3 jours, qu’en 7 jours dans les Pyrénées.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1408

2 Commentaires

    • Avatar
    • ROUY sur 1 janvier 2016 à 14 h 07 min
    • Répondre

    Bonjour,
    la page http://lecrad.free.fr/Archives/1994-12-26/index.htm0, “26 fév 94 – Milieu 1”, est en “ERREUR 404 – Document non trouvé”.
    Merci pour ces archives. On en trouve trop peu sur les sites des clubs (à commencer par le nôtre ! 😉 )

    Jean-Luc ROUY
    Spéléo club anglois
    (Angles sur l’Anglin – 86)

    1. Il s’agissait d’une erreur dans le lien.
      Bien sûr, les articles ne sont pas nombreux au début, mais par la suite, il y aura un compte rendu par sortie ; de quoi “debrieffer” pendant de longues heures autour d’un pot… Avec l’âge, c’est plus facile de parler que de descendre sous terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.