spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

2016-05-06 Via Ferrata de Liaucous – Aveyron (12) [Camp Pleine Nature 2016]

https://www.facebook.com/CRAD37

Aveyron (12) – 05-05-2016 au 08-05-2016 – Camp Plein Nature 2016

CRAD : Domi, Marie, Élise, JiPi, Roro , Chonchon, L’Angel
GRSB (39) : Angou

TPVIA : 3 heures – Via Ferrata de Liaucous

Deuxième jour : Via Frerrata de Liaucous (Aveyron – 12)

Partis de bon matin, nous arrivons à “La Terrasse des Agudes” pour le matériel complémentaire. C’est pas trop cher, et les conseils locaux sont les biens venus.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Même pas peur, nous commençons la marche d’approche. Cette partie du parcours est celle qui ne comporte aucune difficulté, si ce n’est qu’il faut marcher et les marches se font de plus en plus hautes.

Nous abordons les premières mains courantes en câble de la “via”. Même pas dur et plutôt fastoch’.

Les passages se succèdent et les difficultés s’accroissent. Faut dire qu’on n’a pas idée de poser des marches le long d’un paroi verticale. Quand il faut franchir un mur, en règle générale, le plus simple c’est de le contourner. Pour la Via Ferrata, le principe est de franchir les murs, soit en grimpant le long de manière verticale, soit en le parcourant de manière horizontale. C’est étrange, mais c’est comme ça. Comme je suis un bon bougre, je suis le troupeau, mais tout de même… C’est pas un peu osé, tout ça. En plus, je suis sûr qu’il doit y voir un chemin tout en haut qui nous permet d’avoir le même point de vue… C’est sûr.

Au lieu de ça, je suis le troupeau agrippé à des barres métalliques avec les pieds posés sur des petites plaquettes métalliques au-dessus du vide. Et quand il n’y a pas de plaquette, il faut passer sur les câbles suspendus dans le vide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moralité, faute d’avoir fait de l’huile et risquer de glisser, j’ai suivi. Maintenant que je sais à quoi ça ressemble, la via, je peux compléter mon matériel.

Pour ce qui est du retour, tout le monde a trouver particulièrement génial la marche de retour et s’est dit : “la prochaine fois, je prend les chaussures de marche, de la flotte, de la bouffe et voir même, mon bivouac”.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1708

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.