spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

01-06-1998 – Congrès spéléo à Prades (66)

https://www.facebook.com/CRAD37

Pyrénées Orientales (66) – 01-06-1998 – Congrès spéléo à Prades (66)

CRAD : Roro – JP

Congrès spéléo à Prades (66): certes c’est bien loin, mais ce sont maintenant des cadres de l’EFS (le machin des spéléos). La route fut assez longue, et le petit détour par Foix ne fut pas inutile. Ce brave Zerb’ était à son poste sur les coups de 4 h 30, quand on est arrivé. Pour lui, il ne s’agissait plus de dormir; mais pour nous, si. Eh oui, à peine arrivé, il a fallu lui expliquer que l’on sortait d’une semaine de boulot et surtout de 7 heures de route, et qu’on en avait rien à talquer de ce qu’il pourrait tenter de nous expliquer. A 4 heures et demi du matin, nous avons plutot envie de piquer un petit somme; alors notre petit Zerb’ est sorti dehors pour prendre l’air pendant un petit quart d’heure. C’est vrai, sur ce coup là, nous n’avons pas été vraiment sympas avec Zerb’.

Quelques heures plus tard, nous avons établi une relation plus cordial avec notre hôte, sans aller toute fois jusqu’à des attouchements sexuels (faudrait pas déconner!). Le petit déjeuner se limitait à 2 bols de café, ce qui obtimisait encore davantage notre passage chez Zerb’. 2 heures de route plus tard, et après avoir analysé objectivement ce court passage chez Zerb’, nous sommes arrivés à Prades, en lieu et place du 28ème congrès spéléo de la FFS.

Le coin est certes sympathique, sans pour autant enlever la chianlie de la circulation urbaine pradienne. Une visite dans les stands, puis 2, puis 3, puis des dépences inconsidérées, puis une énième visite des stands, et la nuit arrive. Bon y avait l’apéro, les démos du tir à la cartouche, le secours en plongée, les rencontres avec des gars de la région N(ulle), et des gars du Tarn, mais au bout du compte toujours pas de gîte à l’horizon. Il fallait se rendre à l’évidence, soit on était comme des cons, soit on était con à dormir dans un Berlingo. Si je me souviens bien, je crois qu’on a dormi dans le Berlingo (?). Le lendemain, notre première préoccupation était de trouver le gîte qu’on avait quand même réservé la veille. Ce fut fait en quelques heures de recherche intensives (une organisation de choc!). Un petit raffraichissement dans “mycose’land”, les sanitaires communs, et nous sommes retournés voir ce qui pouvait bien se passer dans les stands. Une visite guidée dans une cavité catalane est finalement mise sur pied.

La visite s’est déroulée au pas de charge à tel point que les spéléos parisiens qui nous accompagnaient n’en furent pas très heureux. C’est quand même une cavité qu’il faut voir (En Gorner). Repas au réfectoire pour un soit disant met amélioré: des fayots et des boulettes pour chien et le vin qu’il faut acheter – l’ensemble des spéléos présents dans le réfectoire ce jour là ont eu le léger sentiment de s’être fait bernés. Quelques boulettes de viandes ont apris à voler en frôlant le plafond, mais les fayots n’ont pas suivis, ce n’était pourtant pas l’envie qui manquait. La soirée s’est déroulée en partie à la terrasse d’un café, puis au lit en prévision du petit trajet à faire pour le retour (7 heures jusqu’à Châteauroux).

https://www.youtube.com/watch?v=-gJ5fJdGAYE

Grotte d’En-Gorner

Localisation géographique: Conflent
coordonnées:
  • Latitude: 42.599
  • Longitude: 2.37766
  • N42.599, E2.37766 (tapez ça directement dans Google Maps)

http://hotwaker.free.fr/page%20speleo%20engorner.htm

En Gorner, (Fermée, protégée , gérée par les clubs spéléos du département)

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1138

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.