spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

17-05-2014 – NEV descente de l’Aude

https://www.facebook.com/CRAD37
logo_crad2

Aude (11) – 17-05-2014

TPST: 0 heures

Participants : Roro, Marc, Daniel, Jacouille, Gilles, Marine, Atchoum, Séverine et tous les autres

 

Le cadre est magnifique, lorsque l’on arrive sous le soleil. Je passe en voiture à Quillan, et j’emprunte ensuite la route légèrement sinueuse qui conduit jusqu’à AXAT. Je m’arrête en cours de route sur le parking des ours (une statue sur le rond-point). Là se rassemble des gens qui sortent les néoprène et qui piochent dans la remarque de Marc des flotteurs. J’attends, et je jette un oeil à la rivière, ça bouge un peu, mais il ne semble pas y avoir trop de cailloux. Marc et le premier arrivent après avoir descendu la première partie de la rivière. Marc m’invite à m’équiper, compte tenu du nombre de personnes (près dune cinquantaine), nous effectuons un passage de flotteur et de matériel à ce niveau. La seconde partie est tranquille dans la première partie et le final est vraiment “fun” (gros volume, un peu de manœuvre, quelques seuils…). Je pars m’équiper, et je m’aperçois très vite que j’ai oublié mes chaussons néo, c’est une première, je sors mes chaussettes et je m’équipe. Je pensais avoir froid, mais la température était supportable. Par contre j’ai pris une pigne lors de la descente sur la cheville et je me suis littéralement épluché l’orteil avec les frottements sur la palme.

La première partie est fastoche, le final est vraiment fun, avec le passage du “S”, puis le “portefeuille” pour finir avec les 2 “seuils”. Le “S” consiste à slalomer dans des gros volumes d’eau prendre à droite, revenir à gauche, puis virer à droite pour sortir de la passe. Stop à la sortie, avant le “portefeuille”. Le “S”, je l’ai complètement raté, j’ai échoué dans les rochers de droite. Ensuite, nous rassemblons tout le monde pour préparer le “portefeuille”. Un gros rocher en plein milieu qui génère un dénivelé, puis 2 rochers sur les côtés, qui détourne l’eau et la déverse en contrebas sur le centre. En plus simple, si tu prends droit devant, tu descends la veine principale et tu reçois de l’eau des 2 côtés ce qui t’entraîne vers le fond, d’ou l’importance de ne pas lâcher le flotteur, et en sortie, tu as un virage, si tu ne l’anticipes pas le flotteur est retourné par la vague. Ben c’est exactement comme ça que je suis passé. Après nous sommes pratiquement arrivés à destination. On se change, on récupère les voitures laissées au départ (6 km plus haut) et nous mangeons. L’après-midi, nous remettons le couvert, la même pour ceux qui n’auraient pas bien compris. Repas du soir très sympa, petit dodo et re-descente complète le lendemain.
“Dimanche matin, l’Emp’reur, sa femme et le p’tit prince”, la néo est encore mouillée, et le soleil n’est pas encore rendu dans la vallée. Nous nous équipons, la course de 11,5 km, première partie relativement facile, puis seconde partie que nous avons déjà descendu hier. Un super WE de NEV dans un cadre grandiose avec une ambiance super, que demandez de mieux ?

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=348

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.