spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

22 septembre 2002 – La Poirelle (Indre – 36)

https://www.facebook.com/CRAD37

Indre (36) – 22 septembre 2002 – La Poirelle

CRAD : Ramuncho – Popeye – Natacha – Douffy – Chbonx

TPST : 3,5 heures

Par Ramuncho & Chbonx

Ah, la belle cavité que voilà ! Un exemple pour les jeunes et la jeunesse aussi.

D’ailleurs, les jeunes y sont v’nus et y ont courus partout. Ah, notre bon Popeye : “Oh, un coquillage ! Ah, là… un autre ?!?” Bon, on les a laissé, Ramuncho et moi, vaquer vers ce magnifique boyau merdeux. On connait déjà, nous ! Même qu’avant que la pollution n’apparaissent, on pouvait se baigner dans le siphon terminal. Ce temps est terminé et je sens monter en moi les vapeurs du vieux con, euh, j’arrête là. Les jeunes (Dauffy et Popeye) ont atteint le siphon terminal: C’est bien. Mais quelle surprise au retour, le niveau d’eau étant si bas qu’il nous permis de remonter la rivière jusqu’au lac d’entrée et de shunter la salle des cranes. La remontée fut un peu sportive pour Natacha, avec ce fichu déviateur et cette corde qui ne veut pas sortir à cause du mousqueton qui coince, mais l’intervention “del monitor ramuncho” mis fin au problème.

C’était les nouvelles du sud du nord de la France.

El senior El Chbonxo

En ce jour de dimanche 22 septembre, nous sommes partis pour faire la cavité la plus …(comment dire…), la plus… de la région N. Bref NATACHA , DOUFY , POPEYE , notre bon monsieur GALLET , et le rédacteur de cette prose RAYMOND ont totalisés 3 heures 35 de TPST !?! Et oui, cette bonne grotte de la Roche Noire nous amusera toujours! Bien que le niveau de la rivière soit très bas, la boue connue de tous les pratiquants de cette cavité reste une constante très collante! J’espère que la série de photos que l’on a réalisé sera prometteuse, car on est passé par des passages qui pourraient donner un ou plusieurs effets sur le papiers glacé! Je n’ai pas encore ces preuves incontournables de notre génie, mais cela ne devrait pas trop tarder. A part cela, le mousqueton déviateur a encore fait parlé de lui, Natacha est un petit peu restée à sécher, mais cela fait parti du jeu!?! Nous avons pu nous baigner dans le lac. L’eau est froide et… dans le fond… très boueuse !Pour la résurgence, elle est toujours aussi froide! L’oubli de la sortie: j’avais oublié le canon de pinard pour la sortie! On prendra le double la prochaine fois!

El Ggramuunnncho

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=4713

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.