spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

27-09-2014 – Igue de Pouzat

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot(46)
TPST : 3h00 x 2 / Participants : Marie – JiPi

Voir l’album sur Facebook

L’objectif de cette petite escapade dans le Lot était de prendre un peu le soleil et de poursuivre les vacances. Non, j’déconne, en fait, j’avais en tête que cette petite cavité d’initiation a du potentiel pour faire des photos. La première partie de cette sortie consistait aussi à mettre en oeuvre le nouveau GPS. Pour ceux qui n’ont pas le sou (un comme tout le monde, quoi), j’ai fait l’économie des 250 € pour l’acquisition de la carte GARMIN en passant par l’installation du fond de carte Open Street Map (le fameux projet libre et gratuit accessible depuis le monde en entier).

 

pouzat1Le puits d’entrée et Marie qui remonte (c’est fastoche).

Bref, après plusieurs petites montées en pression par manque de maîtrise du nouveau GPS, nous retrouvons l’igue de Pouzat. Un petit trou qui mène tout droit dans la terre.

Après un équipement rapide mais efficace du puits, nous descendons dans les abîmes de la terre. Enfin, le démarrage n’a pas été aussi rapide que ça… Marie avait un trou de mémoire, comme on peut en avoir à 95 ans! Pour ma part, en plein équipement j’ai eu aussi un trou quand il a fallu faire le deuxième “Y” en tête du puits. A la différence de Marie, ce passage à vide n’a pas dépassé les 3 minutes.

En bas du puits (et oui, y en a qu’un!), un vaste programme photo nous attend. Je vais tenter de faire de la surimpression pour photographier le maximum de volume.

Il faut alors passer l’appareil en “total manuel”, et boucher tous les trous (le viseur et l’objectif).

 

pouzat2Et voilà le travail, Marie se fait elle-même “coucou”.

Le soucis principal de ce genre de prise de vue, c’est le fait de n’avoir QUE deux mains pour pouvoir faire la prise et claquer une ampoule de magnésium.

pouzat3Difficulté supplémentaire : la lumière du jour !

pouzat4Le type qui est tout le temps derrière l’appareil
Ensuite, comment bien gérer les déplacements sans faire bouger le pied et l’appareil. On s’aperçoit en plus qu’il faut impérativement faire les éclairages dans un ordre précis, à la manière d’un peintre (vu la tronche de l’artiste, on va pas gagner grand chose dans c’ t’affaire).
pouzat5La muse…

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=61

(3 commentaires)

    • Avatar
    • Claire Cassan on 25 août 2015 at 11 h 59 min
    • Répondre

    Bonjour,
    Serait-il possible d’avoir vos photos par email? L’igue des Pouzats a Reilhac se trouve sur un de mes terrains mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y descendre.
    En vous remerciant
    Claire

    1. Pas de soucis, je fais le tri et je vous les envois.

  1. Merci pour tes articles et tes bons conseils ! A bientot, bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.