spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

1991 – Bilan de la première année du CRAD

https://www.facebook.com/CRAD37

Indre & Loire (37) – Avril à Août 1991 – Bilan de la première année du CRAD

CRAD : Roro – JP – Raymond – Xavier – Nono – Dominique – Clark (sympathisant à la cause)

Histoire d’un club

(ou comment tuer l’ennui sans emmerder son prochain)
Ramuncho_2

Ramuncho

Le siège du CRAD sera installé chez Ramuncho à Souvigné. et Raymond, J’en Pète et Rodolphe seront les premiers membres du club. Nono sera trésorier, Rodolphe président, J’en pète secrétaire et Raymond vice président.
1991, année nouvelle, première année de fonctionnement pour le CRAD. les initiations en région N reprennent sur un rythme d’enfer; pour diversifier les plaisirs, on pratique de la varappe sur le Lac des Cygnes de Chabot (région N). On repart en Charente pour refaire la Fosse Mobile, Raymond n’étant pas là, Rodolphe équipe pour la première fois. Rien n’a été laissé au hasard, les bandes de chantier ont été découpées pour permettre un meilleur repérage dans le labyrinthe. On descend dans Gratte-Chèvre et dans Saulniere au cours d’un week-end.

Xavier

Xavier dit Frère Perroche

Les soirées d’hiver sont occupées à équiper la cave de Rodolphe en terrain d’entraînement. le plafond est intégralement spité afin d’autoriser une traversée intégrale sans poser le pied par terre. Le concept est intéressant. les premiers essais, nous interdisent tous mouvements des bras pendant près d’une heure. Par la suite, on peaufine l’entraînement, de la simple traversée “classique”, on évolue avec un kit, puis en néo de 5 mm, puis -nec plus ultra- on prend les chronos. Le temps moyen est de l’ordre de 23 minutes, le temps SCRATCH est de 16’23”. il est la propriété de J‘en Pète. Le record n’a pas encore été battu. En dehors. de cet aménagement d’intérieur, le club se convertit aux travaux manuels dans le but de fabriquer des kits (toiles de bâche et sangles sont au programme). Nono qui, après avoir pensé et conçu son kit, y appose sa griffe légendaires CRADE, Clark sauvera les meubles en intervenant sur la manière dont Nono orthographie le nom du club.

Saulnière - Charente

Saulnière – Charente

Au-delà des sorties ponctuelles dans la région N et en Charente, le club après avoir étudié les disponibilités de chacun, envisage l’organisation de son premier camp d’été. Par l’intermédiaire des scouts en short {je ne sais s’ils s’épilent pour courir plus vite dans les taillis, NDLR), nous (Xavier et Dominique ont pris leur
licences) découvrons le Karst de Gramat (premier camp juillet 1991 – du 16 au 20) et nous faisons la connaissance de Jean-Louis, de Jacky et toute leur petite famille. Notre vocabulaire d’habitude si riche, s’étoffe d’un nouveau concept, celui d’IGUE. Le camp est installé en retrait des installations scouts afin d’éviter toute interférences entre eux et nous.

Nos journées se déroulent en découvertes et prospections ô combien enrichissantes. Nous passons une journée entière à chercher l’igue de Drapeau. La Brauhnie nous offre ses multiples facettes, ses chemins creux et défoncés qui sont si charmants en R18. Nono fait de la prospection avec J’en Pète qui doit descendre écarter les branches pour éviter de rayer la peinture de la CLIO. Nous passons devant Planagrèze, Viazac et Momfouilioux qui pour le moment ne représentent que des mythes totalement irréalisables.
Le mois de juillet 91 nous permet quand même de réaliser des cavités telles que Bramarie, Crouzate (Rodolphe et Xavier s’y engagent seuls, Nono était bloqué par un torticolis. La sortie de Crouzate est mémorable, Nono tirait la gueule et J’en Pète qui arrivait de Châteauroux partageait notre sentiment de réussite) et Drapeau.

Roro en train d'équiper l'igue de drapeau 1er camp spéléo CRAD - Août 19921991-bilan_04L’ambiance est au beau fixe, si ce n’étaient les interventions intempestives et répétées de Clark et de son humour – en a-t-il vraiment? – se gaussant de nous voir chercher Drapeau une journée durant.
L’expérience étant concluante, il est décidé de repartir en Août dans le Lot. Le second séjour est planifié du 14 au 18 Août, le camp nous permet de refaire la grotte Des Combes, le Cuzoul de Sénaillac, Crouzate. Drapeau, Bramaric et Réveillon le réseau actif.

programme91L’année 1991 se termine sur un temps global supérieur à celui de l’année 1990 (337 heures CRAD pour 237,5 heures extérieurs), sans que pour autant l’un d’entre nous dépasse la barre des 100 heures annuelles.
Point bénéfique. le temps du club à 6 est supérieur au temps réalisé par les extérieurs. L’année 1991 sera marquée par la première PREMIÈRE du club, une journée entière de boulot pour atteindre la cote -10 en fin de journée et buter sur un tapis de petites pierres et une odeur effroyable.

ACCÈS AUX PHOTOS

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1157

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.