spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

25 février 2018 – Beaume de Chazelle (Ardèche)

https://www.facebook.com/CRAD37

Ardèche (07) – Beaume de Chazelle – Camp Spéléo Ardèche 2018

CRAD : Roro, Domi, JiPi, M’Ci, Élise, Chbonx, Calamar

TPST : 4h00 + Une vidéo à la clé  

Beaume de Chazelle : Première cavité de l’année pour le CRAD, pour cette 10ème édition du camp spéléo CRAD en Ardèche.

Crédit : Roro

Rien de particulier à signaler pendant cette première sortie sous terre, si ce n’est qu’il fait beaucoup moins froid sous terre que dehors. Un petit -5°C à -6°C nous accueille dehors pour nous équiper, après avoir parcouru les chemins dans les vignes, en suivant les recommandations de Google Maps (merci à la dame de Google Maps).

La marche d’approche ne dure pas assez longue pour avoir trop froid. Le temps que Roro et Chbonx retrouve l’entrée de la caverne.

Dedans, c’est tout sec. Les parois portent encore les traces des fouilles archéologiques réalisées dès 1958 pour trouver des os de bovins (?!?). Ce n’était peut-être pas nécessaire de peindre sur les parois des traits horizontaux à la peinture rouge, enfin, c’est juste mon avis… Bref, heureusement, le reste de la cavité a été épargnée de ces recherches.

Le réseau devient plus joli, mais heureusement que les vaches ne sont pas venues jusqu’ici.

Après quelques contorsions bien maîtrisées, nous arrivons dans la grande salle. Ça colle aux bottes, mais c’est grand. Roro équipe une main-courante pour accéder au petit puits qui mène au premier passage bas. C’est sympa, il y a des concrétions, mais ça devient rapidement aquatique (et par ce froid… C’est pas prudent). Mairie se tente dans le passage bas sous les bons conseils de Roro et du reste de l’équipe. Certes, c’est bas, mais pas au point de tremper les oreilles dans l’eau.

Petites photos sur le retour et retour vers le parking. Le ciel est clair et le fond de l’air se fait encore plus frais.

A noter, cependant les progrès fulgurant des prises vidéos de Chbonx. Roro, quant à lui, à commencer à aborder le style Soulage…

Historique
1937: R. DE JOLY et DUJARDIN butent sur un chaos de blocs à plus de 1000 m de l’entrée.
1950: une équipe du S.C.A.L.(34) dépasse le précédent terminus de 500 m, jusqu’à une zone labyrinthique.
1965: La S.S.P.G.A.(07) atteint le siphon amont et dévoile plusieurs conduits supérieurs.
1973/75: Le G.S.Vans (07) prolonge le “sup Danièle” et le “sup des 9 chatières”.
1982: P.PENEZ et J.C.CHOUQUET franchissent les siphons amont et aval.
16/03/1997 : Un départ est exploré sur 70 m à partir de la cote 650 m. Il rejoint un vaste puits équipé d’un fil d’Ariane.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=2314

(1 commentaire)

  1. de la très belle ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.