spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

1er au 4 novembre 2018 – Spéléo et Plongée dans le LOT

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 1er au 4 novembre 2018 – Spéléo et Plongée dans le LOT

CRAD : Domi, Charlotte, Cyril, Titi, Lulu et Roro

TPST : on n’a pas compté
Gouffre de l’Oule : 44°26’01.1″N 1°51’10.6″E   
Accès à la vidéo  
Igue de Mathurin : 44°30’34.4″N 1°38’44.3″E  Accès à la vidéo  
Grotte Olivier (ou de la Dragonniére) : 44°30’44.8″N 1°38’46.2″E  Accès à la vidéo  
Igue du facteur : 44°33’42.7″N 1°45’28.3″E
Émergence du Ressel : 44°33’43.5″N 1°46’19.3″E
Gouffre de Saint Sauveur : 44°47’25.4″N 1°34’08.1″E  
Accès à la vidéo  

L’organisation ne fut pas chose aisée, mais après moult péripéties et rebondissements, nous nous retrouvons le jeudi matin dans le LOT. Certes, quelques esprits chagrin, vous dirons que nous n’avions pas changé l’heure d’hiver, ou je ne sais quelle fadaise…

Nous nous retrouvons et nous constituons les 2 groupes du WE. D’un côté les spéléos et de l’autre les plongeurs. Charlotte et Titi se chargeront de l’équipement des cavités (Facteur, Mathurin et Olivier). Domi a déclaré que l’équipement était satisfaisant pour une première et que Titi était un bon encadrant. Petit bémol cependant pour le “jeté de corde” technique très particulière, mais non encore répertoriée dans le manuel du parfait spéléo.
  
Pendant de temps là, les plongeurs sont allés au RESSEL, mais devant l’affluence record, nous sommes allés tremper nos palmes à SAINT SAUVEUR. La visibilité est médiocre, pour ne pas dire pourrie. Passer 3 mètres nous ne nous voyons plus. Le passage de “l’étroiture” se passe bien et nous nous engageons sur les pente du puits, 25, 30, 35 puis 40 mètres. Nous arrêtons et rebroussons chemin, l’ordinateur nous gratifie déjà de 8 minutes de palier. En étanche, c’est supportable, pour Cyril, qui plonge en humide, c’est un peu long.

Nous rentrons au gîte après un détour pour le gonflage des blocs.

Charlotte à l’équipement

Le Vendredi, l’équipe spéléo part pour Mathurin et Olivier, pendant que les plongeurs partent pour le RESSEL. Charlotte équipe, Titi supervise. L’équipe rentre le soir satisfaite de la journée.

Un déviateur par ci…

L’est pas bien large la grotte…

 

 

 

 

 

 

 

Fiche d’équipement de Mathurin

Obstacles
Prof.
Cordes
Amarrages
Commentaires
Puits d’entrée 3 m naturels Échelle en place
MC 5 m 8 m naturels
P 1 7 m 12 m Spits
P 2 10 m 15 m naturel
Toboggan 10 m
Après quelques heures passées dans Mathurin, l’équipe se dirige vers Olivier.

Charlotte toujours à la manœuvre

Pendant ce temps là, l’équipe des plongeurs réalise une plongée au RESSEL, avec un parking presque rempli et une visibilité complètement pourrie. Le manque de visibilité donne des ailles à Lulu, qui palme comme un damné, nous essayons de garder le contact avec Cyril, le tout dans la purée de pois.
Nous décidons de partir ensemble le samedi pour descendre au gouffre de l’Oule. Jolie cavité habitée par des chauves souris (c’est à peu près logique, jusqu’à maintenant), des grenouilles et /ou des crapauds, nous ne savons pas exactement, Charlotte n’a pas voulu embrasser les batraciens pour les transformer en princes charmants, mais aussi, et c’est nouveau pour nous des serpents (un gros et un petit, que nous avons secourus en les ressortant de la cavité.
Lulu est devenu le héros de la sortie, c’est au péril de se vie, qu’il a emporter les reptiles dans son kit pendant la périlleuse remontée des puits.
Le WE s’est terminé par un tournoi de boules acharné entre les spéléos et les plongeurs. Le gain de la première manche est revenu aux plongeurs, mais les spéléos se sont ressaisis et ont remporté les 2 manches suivantes, pour gagner le tournoi.
PS : Félicitations à Charlotte qui a assuré l’équipement de 3 des 4 cavités parcourues pendant le WE. La Maîtrise du nœud de SOA et des cabestan a permis une progression en toute quiétude et sécurité.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=3388

(1 commentaire)

    • Avatar
    • Rodolphe MALJEAN on 9 novembre 2018 at 12 h 14 min
    • Répondre

    Jipi, tu t’es trompé dans le titre, c’est la sortie du 1er novembre qui fait l’objet de l’article, alors que le titre correspond à la sortie NEV du mois d’octobre…. Ah, le travail et le stress…
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.