spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

12 Avril 2019 – Plongée souterraine Saint Sauveur et le Ressel

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 12 Avril 2019 – Plongée souterraine à Saint Sauveur (-50 m)  & Ressel 

CRAD : Lulu & Roro
TPST : 1 h20
Saint Sauveur : 
 Plan & Coupe Accès à la vidéo 1
Cales : 44.790429, 1.568930
Résurgence du Ressel : Plan Accès à la vidéo 2
Marcilhac sur Célé : 44.562027, 1.772062

Des conditions exceptionnelles, un visibilité à couper le souffle, et en plongée c’est primordial, mais tout de même. Tout ne s’annonçait pas forcément rose, nous encaissons dans la semaine des orages de grêle, de fortes pluie et re-grêle jusqu’au jeudi. J’appelle donc Lulu pour lui demander son avis, avec ce qu’il est tombé ici, est-ce bien raisonnable d’aller jusqu’à Saint Sauveur ? Et Lulu de répondre que s’il pleut à Rodez, cela ne signifie pas qu’il pleut partout dans le monde.
Nous partons donc pour Saint Sauveur, sous le soleil, avec un petit vent frais. Arrivés sur place, nous n’avons qu’à partager l’emplacement avec des hollandais en grande concertation. Nous préparons les blocs, et le matériel. Nous optons pour le bi-12 et 2 relais S80. L’objectif est, selon les conditions de visibilité, de descendre jusqu’au point bas de 50 mètres et de remonter tranquillement à la surface.
Grâce aux conditions de visibilité exceptionnelles, nous passons tranquillement l’étroiture, et nous descendons tranquillement le long du fil. Lulu a réglé parfaitement son matériel, ce qui ajoute en confort.
Une fois négociée l’étroiture, il n’y a plus de difficulté, sinon de refréner son envie d’aller toujours plus profond. Nous limitons la plongée à 50 mètres, et nous prenons ensuite le chemin du retour. Je profite de la limpidité de l’eau pour faire de la vidéo, un vrai régal. Voilà déjà revenue l’étroiture, mais dans ces conditions, nulle difficulté, ça passe comme une lettre à la Poste.
Ensuite, ce sont les paliers, ils commencent à 9 mètres, puis à 6, pour finir à 3 mètres. Grosso modo, nous restons près de 20 minutes dans la vasque.
Après la sortie de l’eau, nous rangeons, nous déjeunons tranquillement, avant de repartir pour le Ressel. Le Célé est clair, comme c’est pas permis, cela augure d’une belle petite promenade. Nous avons décider de limiter l’escapade à la petite boucle, pour éviter d’accumuler des paliers.
C’est super, l’eau est d’une clarté que nous n’avons pas encore rencontré depuis l’année passée. C’est le jour où il fallait plonger au Ressel.
Nous restons une petite heure sous l’eau, les projecteurs m’abandonnent à mesure que le temps passe. Qu’importe, j’essaie de prendre le maximum de rushes, même avec le peu de lumière dont je dispose. Il faut immortaliser les conditions de plongée.
C’est déjà fini, dommage, il reste à faire le montage des 2 plongées pour mieux se rendre compte.

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=3756

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.