spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

26 avril 2019 – Spéléo inédite en 82

https://www.facebook.com/CRAD37

Tarn & Garonne (82) et Tarn (81) – 26 avrils 2019 – Spéléo inédite en 82

CRAD : Marie, JiPi , Domi et Roro
TPST : 1 heure 30 Accès à la vidéo  

81 Penne – Grotte de Las Fonts – Topo
Coordonnées : 44.065028, 1.787139

82 Saint-Antonin-Noble-Val – Grotte de la Courgue – Topo
Coordonnées: 44.19105 , 1.740024 (Désolé, c’est public et diffusé sur le site de Géoportail…)

Bon, autant fixer tout de suite le décor, arrêtez avec ces sobriquets ridicules comme “poussin”, “petit caneton”, “piou piou”, “canari” et autres noms d’oiseaux, elle est super ma combi, et en plus elle se démarque parmi les rouges.
Nous nous sommes donc retrouvés à l’auberge des 3 faisans, à Dieupentale, pour cette expédition en terra incognita, je parle bien évidemment du 8 2. Cela fait un certain temps que nous avions envoyé des explorateurs, mais nous étions restés sans nouvelles de découvertes, eh bien ce WE nous avons comblé une partie de ces lacunes.

Dans la semaine, nous néo-autochtones sont partis repérer les entrées des cavités identifiées, ceci afin de faciliter notre expédition de fin de semaine.
Première cavité GOURGUE, et au passage, nous avons exploré la cavité de Courge, sur le chemin. Enfin, je ne sais pas si c’est bien son nom. Une jolie petite cavité pleine de gours (GOURGUE pas l’autre, je ne sais pas si je suis très clair…), remplis d’eau grâce aux pluies incessantes qui nous dégringolent dessus depuis toute la semaine. Bon, il faut reconnaître que les gours remplis d’eau sont “chouettes”, et que cela nécessite certainement un peu de pluie.
Bon, pour une bonne visite, il faut un peu de matériel , une belle combinaison, jaune de préférence, et de la lumière, bon d’accord, Domi n’en avait pas, mais bon… On dirait le soleil, la combi jaune, ouah, elle est vraiment chouette…. la combi jaune de piou piou
Une fois cette visite réalisée, nous partons pour la MANGROVE, une petite rivière souterraine, qui ne nécessite pas de matériel, juste une néoprène.
Alors, dans le cas de MANGROVE, il faut signaler que nous étions sous la pluie, et que il nous fallait trouver un chemin dans les buis. Je crois que notre difficulté provient de ce “trouver un chemin dans les buis”. Nous avons arpenté le chemin, bartassé sur les abords, levé une maman chevreuil et son petit, écouté la pluie dégringolé sur nos têtes, mais de petit chemin dans les buis que nenni. Retour à l’auberge des 3 faisans pour parler de Voltaire et de Casanova…
Le lendemain, nous sommes partis pour ROUSSARIO. Nos précurseurs avaient repéré l’entrée, et c’est avec un certain “engouement” comme l’a fort justement dit Marie, que nous partons pour la grotte dans les bois.
Le départ du puits ne nous a pas inspiré, nous avons donc décidé d’y revenir une fois prochaine afin de descendre et de parcourir les galeries et fixer sur les pixels les concrétions vantées dans le descriptif. Pour l’instant, nous sommes quittes pour observer le départ du puits.
Un trou de la terre, sur lequel a été judicieusement disposé un couvercle métallique, qui contrairement à l’idée répandue, n’est pas destiné à ouvrir une grande poubelle, mais plutôt à éviter que les petits animaux de la jungle ne chutent sévèrement dans le gouffre.
Le courage nous ayant fait défaut, nous repartons vers la voiture, en prenant garde de ne pas nous vautrer dans le chemin plein de boue. C’est qui qui est contente pour sa voiture transformée en quelques heures en tombereau à fumier ? Ah, les marches d’approche dans les chemins boueux, sous la pluie….
Bon, la pluie n’arrêtant pas le pèlerin, nous repartons vers LAS FONTS, une petite rivière que l’on nous annonce comme sympathique, il est même possible de remonter la rivière pendant plusieurs milliers de millimètres, c’est dire, l’aventure qui se présente à nous.
L’équipe des “rigolus” après cette petite excursion dans la grotte. Petite promenade entre les blocs, un peu de CO2, un peu d’eau, quelques prises vidéos et quelques photos avant de ressortir…sous la pluie.
Une première expédition, qui en appelle d’autres…

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=3778

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.