spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

10-01-2015 Igue de Saint Martin

https://www.facebook.com/CRAD37

 

Lot (46) – 10-01-2015

TPST:  2 heures / Cuzoul de Sénaillac / Sylvain & Élise

TPST:  5 heures / Igue de Saint Marin
CRAD :  Élise, Marie, Domi, JiPi, Sylvain, Roland et Roro
SCT : Thibault, Daniel et Baba

Allez, c’est reparti pour une année, et en guise d’échauffement, nous nous retrouvons dans le Lot, dans le gîte de Sénaillac. Pendant que nous faisons route, vers le point de rendez-vous, Elise et Sylvain en profitent pour descendre dans le Cuzoul.

Hein ?!? Même pas mal !
« 11 de 11 »

Nous arrivons en ordre dispersé à partir de 20h-21h et 23h pour les derniers. Il faut dire que nous avons roulé avec un brouillard assez épais, et un crachin digne des Londoniens (en fait, je dis des Londoniens, mais j’en sais rien, mais c’est histoire de…). Bon, tout le monde est arrivé, nous sommes 10 pour cette première sortie de l’année. J’ai pris la précaution de préparer les kits vendredi, histoire de gagner du temps samedi pour Saint Martin.

01

Nous faisons ce vendredi soir, un briefing digne de la Belle époque, puis nous décidons, vers très tôt, d’aller nous coucher.

Samedi branle-bas de combat, tout le monde est prêt vers… 10 heures. Allez, nous passons rpévenir les propriétaires, puis nous nous dirigeons vers l’entrée de la cavité, qui se trouve toujours au même endroit.

Nous sommes fins prêts vers 11h30. Thibault et Sylvain partent en premiers pour équiper. Donc, nous attendons

Puis nous attendons encore

02

(c’est un peu comme les pages jaunes)

et puis nous attendons

03

Bon, après un certain temps, nous arrivons à descendre, et le reste du groupe peut s’engager sur la corde.

Un puits, puis, un autre puits,

0405

puis un petit ramping, puis un troisième puits,

06

et ainsi de suite, nous arrivons au fond du gouffre (c’est pour qu’Élise se souvienne des références de cet excellent ouvrage de Quorentin Queffelec). Une fois arrivés au fond, nous pataugeons dans la boue, et ce n’est pas que ça me gène, mais c’est quand même assez glauque, donc, je repars vers la surface.

Nous remontons le dernier puits, nous cheminons dans la boue jusqu’à retrouver le moins sale. Et c’est à ce moment, que Daniel, me fait remarquer, qu’il porte mon kit photo depuis le début, et qu’il souhaiterait savoir si j’ai l’intention de me servir de l’appareil.

Je dois dire que je suis un peu abasourdi par l’intervention de celui que je pensais être un aimable compagnon, mais qui s’avère être un gros lourdeau, sans aucun sens artistique, comme si l’inspiration se commandait !!! Ah, je vous jure…

Je remonte encore un puits, et là, soudainement, je suis frappé par une illumination. C’est ici que nous prendrons les clichés.

L’endroit est idéal, spacieux, horizontal, confortable.

Nous réalisons une série de photos, puis nous reprenons la progression.

Remontée, ramping, puis nouvelle montée. A cet endroit, il doit y avoir beaucoup de CO2, ça vaporise énormément, nous transpirons. Nous décidons de franchir le boyau, et d’attendre de l’autre côté.

Comme Thibault, Sylvain et Daniel sont un peu lents pour déséquiper, nous profitons de la pause pour laisser libre cours à notre créativité avec Baba. L’oeuvre s’appelle

07

“de pierres et d’Os”, chef d’oeuvre contemporain, que nous aurions aimé conserver mais lors du passage des lourdeaux notre création n’a pas survécue.

Jipi pendant ce temps prenait quelques photos de la remontée du grand puits avec les filles.

Après 5 heures passées sous terre nous sommes enfin dehors, il fait encore jour, et le temps est certes couvert, mais il fait beau. Domi s’est cabossé le doigt, nous partons donc devant pour passer à la pharmacie, malheureusement, elle est fermée. Il ne nous restera que de la cervoise et du vin comme expédients pour lutter contre la douleur. Mais Domi, sait qu’elle peut compter sur tout le monde pour l’accompagner à boire.

Une très bonne ambiance durant toute la sortie, notamment le soir pour l’aligot-saucisse, même s’il est vrai que nous aurions pu en prendre davantage.

08

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=690

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.