spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

20-03-1999 Rivière souterraine de Lacarrière et tentative pour le torrent des cloches

https://www.facebook.com/CRAD37

20-03-1999 Rivière souterraine de Lacarrière et tentative pour le torrent des cloches

TPST: tout plein /

Roro – Le Chbonx – J’en Pète

Tiens, y a du soleil cette fois-ci sur le causse de Gramat. Serait ce le début de ce printemps tant attendu? Nous sommes arrivés dans la nuit, comme d’habitude sur les coups de 1 h 30 du matin. Je sais c’est un peu tôt pour faire une descente spéléo, mais qu’est ce que vous voulez, quand arrive le week end, impossible de coucher les vieux !
Pourtant vers 9 h 00, la fine équipe du CRAD (en effectif réduit, compte tenu des variations saisonnières et du cours de l’€uro par rapport aux férocités du Dollar$) a commencer à bouger quelques membres, allant même jusqu’à la levée du corps. Chié, y a encore pas de pain, ni de confiture, ni même de croissant à se mettre sous la dent ; Décidément, tout fout le camp! Je m’engouffre dans ma bagnole pour remédier à ce malaise matinal (ça m’coûte!). Au retour, notre bon et brave Roy Président Groro 1er Le Flatulent avait quand même fabriqué du café (c’est pas simple, quand on connaît le prix de journée d’un CRAD). En fait, je suis sûr que le petit déjeuner au CRAD ne passionne personne, mais c’est important d’en parler, faute de vous raconter toute la journée spéléo qui, j’en suis sûr aussi, agace prodigieusement et, ennuie beaucoup en ces temps de disette et non de quéquette (désolé, mais là fallait faire une rime).

Alors, pour la sortie spéléo, ben Le Chbonx a équiper tous les puits (pas facile en plus!). Et pis ensuite, on s’est promené longtemps, jusqu’à ce qu’on trouve la rivière et l’embarcadère (en aval, gros dégueux!) et le reste (pour l’amont, le frère de … Marcel). On a bien tenté de passer au dessus de l’eau, mais ces temps derniers, les cours de lévitation transcendantale ne se sont pas déroulés dans cette sérénité légendaire qui caractérise si bien le CRAD. On a bien tenté de longer les bords de la rivière, mais zut!, et re-zut, c’était quand même très dangereux. Un mauvais appuis sur la parois toute mouillée, et hop une mauvaise glissade qui nous aurait conduit dans une eau profonde et toute froide. Par prudence, on a fait demi-tour en se promettant que, la prochaine fois on amènerait une barque. La spéléo c’est bien, mais faudrait tout de même sacrifier le confort pour faire voir qu’on est fort et sportif à la fois. Eh pis nous ça nous arrange!
Au fait, j’y pense, on a quand même festoyé au fond, avec une boîte de choucroute. Le tout arrosé d’eau pétillante légèrement salée: un régal. Et vous, c’est comment ? Si tu connais la rivière souterraine de Lacarrière, et si tu possèdes la topo, le CRAD serait très heureux d’en prendre connaissance pour mieux préparer ces futurs escapades souterraines; Merci d’avance.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1490

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.