spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

14 & 15 juillet 2017 Igue de Saint-Martin et Igue du Fennet

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – Igue de Saint Martin & Igue de Fennet – 14&15-07-2017

CRAD : Roro, Princess’, Titi, Poulpi, Calamar, Domi, Winnie

TPST : 6h30

Superbe WE du 14 Juillet, il ne manquait que le défilé, et cela aurait été le bouquet… Non, je déconne, mais l’ambiance était au rendez-vous de notre WE, avec une météo clémente, un gîte …. bien, et un choix de cavités adapté.
Nous retrouvons notre Poulpi légendaire, qui après presque 10 années d’absence, nous rejoint. Il est tout comme avant, pas plus bête, souffrant toujours de troubles de l’hydratation, et toujours aussi bavard, surtout après quelques injections de houblon.

Après une brève concertation, nous décidons de descendre dans Saint Martin. Coup de téléphone à Monsieur BOY qui nous annonce qu’il n’est plus propriétaire du terrain, mais nous invite tout de même à nous rendre sur place. Aussitôt dit, presqu’aussitôt fait. Nous arrivons sur place vers 11 heures, et Titi se colle à l’équipement. Dans cet art, il est des sujets qui sont strictement privés, un peu comme une religion. Nous ne discutons jamais de dogme, ni de liturgie, et bien, c’est un peu la même chose avec les nœuds. Il y a l’ancien testament (le 8, rien que le 8, et toujours le 8) et la nouvelle religion avec quelques variantes, avec le chaise, le cabestan, le 9… Bon, alors comme il s’agissait d’affaire de religion, pas de discussion, et nous sommes tout de même parvenus au fond. Notons au passage l’utilisation des AS, qui offrent une multitude de nouvelles possibilités.
Gna gna gna…

Arrivés en bas du puits, nous constatons une agitation inhabituelle de Calamar. Surpris, surtout par ses cris et son agitation, nous ne pouvons que nous résigner à le laisser partir vers la sortie en premier. Le voir sauter sur place en criant “Popi”, “Popi”, nous a laissé un peu dubitatifs. Enfin, la remontée s’organise, Winnie se colle au déséquipement, et Elise se défile prétextant que c’est pas son jour, et gnagna gna, et gnagnagna… Bref, je m’y colle. Avec mon croll nouvelle génération (un coup en haut et 2 coups en bas pour cranter) je parviens à m’extirper du fond du trou (ça fait film, non ???).
Bon, bon an, mal an, je remonte et v’la t’y pas que près de la sortie, j’entends “ah ba, j’peux pas m’décrollée, et pis c’est pas gentil d’avancer trop vite, et pis si c’est comme ça ben moi je boude….” Enfin, je m’aperçois que notre belle Elise me précède et qu’elle est emmerdée pour le finish….
Bon, après au moins 45 minutes d’attente, puis 27 minutes et 48 secondes au dernier fractio, je parviens à la sortie et là, c’est à peine si j’y crois…. Poulpi le magnifique et de retour en chair et en os, en train d’étreindre son grand frère et de le rassurer parce qu’il a eu très peur dans le noir sans son Popi. Passé ce moment d’une intense émotion, et après ce mot très émouvant d’Elise “bon, ben si c’est comme ça j’me casse”.
Nous nous retrouvons au gîte, et tout de suite nous enchaînons avec notre tournoi intergalactique de boules de plage…. Euh, non, ça c’est pour certains, nous, nous sortons de vraies boules de pétanque, mais après concertation avec Titi, nous décidons de laisser gagner Winnie (le grenadier-voltigeur) et Elise (Martine à la plage). Cette partie sera emportée par Winnie le Terrible.

Le lendemain, nous partons pour l’igue du Fennet, très jolie cavité située près d’Assier. Une jolie promenade sous terre qui nous permettra de réaliser de jolis clichés et de nous donner des idées pour de futures sorties lotoises. J’en profite pour condamner avec la plus grande vigueur le petit malin qui a retiré de mon kit le déclencheur pour flash lors de notre sortie à Saint Martin. De ce fait, Camamar a descendu le kit pour rien, et je n’ai pas pu réaliser de superbes photos. Une enquête est en cours pour rechercher le coupable de cette ignoble traîtrise.
PS : Le narrateur a pu dans un élan de créativité, peut être exagérer quelques passages, ou grossir quelque peu le trait…
 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=2171

1 Commentaire

    • Avatar
    • Roro sur 18 juillet 2017 à 16 h 12 min
    • Répondre

    L’igue du Fennet vaut vraiment le détour, pas de difficulté, une cavité esthétique, vraiment une sortie sympathique. peut-être envisager de la coupler avec Marut qui se trouve dans le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.