spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

11 mai 2019 – Spéléo lotoise (Crouzate, Saint Martin)

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 11 mai 2019 – Igue de Saint Martin, Crouzate, Cuzoul de Sénaillac, Gibert I

CRAD : Marie, JiPi , Domi, Roro, Titi (appelé aussi tonton de la nuce, j’ai pas tout compris…), Élise, Bryan (nommé aussi Calinou), Calamar, Poulpi
TPST Crouzate : 2 heure 30 Accès à la vidéo  
TPST Saint Martin : 4 heure 30 Accès à la vidéo  

46 Gramat – Igue de la Crouzate – Topo
Coordonnées : 44.721803 , 1.725369

46 Le Bastit – Igue de Saint Martin – Topo
Coordonnées: 44.721803 , 1.725369 (voir conditions d’accès sur le site du CDS 46)

Nous nous sommes tous retrouvés dans le gîte des Gardettes le vendredi soir. Arrivée échelonnée bien évidemment, les nordiens étant les derniers sur place. Qu’importe, chacun à trouver son lit, poser ses petites affaires pour ce we spéléo.

Nous décidons de diviser le groupe en 2, d’un côté, nous ferons classique avec Saint Martin, de l’autre Titi fera de la formation à l’équipement dans la Crouzate.
Pour ce qui est du groupe “classique”, nous nous retrouvons à 6 à l’entrée de la cavité. Pas d’événements marquants durant la journée, nous avons équipé, nous sommes descendus tranquillement jusqu’au fond, nous avons réalisé quelques photos, un peu de vidéo et Calamar s’est chargé de déséquiper la cavité.
Si l’eau ruisselait tout au long des parois, le puits terminal est resté boueux mais accessible. Marie ayant refusé d’aller vérifier l’existence d’une continuité, nous ne saurons pas si Saint Martin peut être prolongé.
Une fois toute l’équipe arrivée en bas, il faut s’organiser pour remonter à la surface.
Toute la bande des “classiques est bien remontée, certes, il m’a fallut supporter les moqueries du style “alors Picachu, tu avances”, moqueries de gens jaloux de ma nouvelles combine..
Nous prenons le temps de faire un pique nique et de visiter la petite galerie annexe du réseau. Puis c’est la remontée vers la lumière.
Nous avons confié à Calamar le soin de déséquiper la cavité, ce qu’il a très bien fait.

FICHE D’ÉQUIPEMENT DE SAINT MARTIN

Obstacles Équipements (ancrages à titre d’indication)
P 1 C 80 (installer une MC à l’entrée n°1)
Ancrages : 2+1+2+2+1+2+1+1+1+1 = 14 plaquettes
P 2 C 20 (Départ au-dessus de la boîte aux lettres)
Ancrages : 2+2+1+1 = 6 plaquettes
P 3 C 30
Ancrages : 2+1+1+1 = 5 plaquettes
R 1 C 15
Ancrages : 2+1+1 = 4 plaquettes
R 2 C 20
Ancrages : 2+1+1+2 = 6 plaquettes
Nous nous sommes ensuite retrouvés au gîte pour fêter l’anniversaire d’Élise, qui coiffait la Sainte Bernadette, qui se fête après la sainte Catherine. Je n’ai pas trop suivi, les propos en fin de soirée étaient un peu confus. Était-ce dû à la fatigue ou au Vouvray, je ne sais plus très bien.
Le lendemain, nous sommes partis pour brocher Gibert 1, mais comme disent les 8 2, le dimanche étant le jour du Seigneur, il ne faut jamais rien faire si ce n’est, se rendre à l’église pour communier et prier. Et, comme de méchants mécréants, nous avons insisté pour aller sous terre, nous fûmes victimes d’un incident de roue avec le beau camion blanc. Incident qui nous a contraints à renoncer à descendre en Gibert pour rentrer jusqu’au gîte pour réparer et changer de roue. Dans ce genre exercice, le plus dur consiste à trouver les outils permettant de réaliser le travail. Heureusement, Poulpi le magnifique avait en son carrosse une clé à molette qui nous a permis de dévisser le panier de la roue de secours.
Après tant d’émotions, nous nous sommes affrontés en une partie de pétanque acharnée. Calinou a fait montre d’un grand talent pour “tout déglinguer”, ou “pour tout péter”.

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=3807

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.