spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

10 février 2020 – Grotte des Cazals (Aude)

https://www.facebook.com/CRAD37

Aude (11) – 10 février 2020 – Grotte des Cazals – Sallèles-Cabardès (11)

Titi, Roland, Roro, Zinzin, Poulpi, Domi, Calamar, Chbonx, Marie, Élise, JiPi
TPST : 2h30

Coordonnées : 43.34413, 22.4231 – 440 m – Topo
Accès à la vidéo    

Ça y est, la semaine commence vraiment, tous les cradiennes et cradiens 2020 sont là. Nous avançons lentement sur les chemins cabossés du coin, à tel point que les frottements inquiétants sous les caisses nous obligent à stopper notre avancée et garer les véhicules au bord du chemin.

Comme nous sommes en forme, pas la peine de prendre de le temps de partir avec les coordonnées GPS ; nous, ce qu’on préfère, c’est marcher au grand air et trouver les cavités avec les écrits des anciens. Il faut bien l’admettre, à cet exercice, le Titi est très fort. Donc, on commence à s’équiper, puis nous avançons dans la brousse, puis le maquis en suivant notre limier du jour.
JiPi et Poulpy optent pour la technologie et font demi tour aux voitures pour avoir une géolocalisation GPS. Dans cette partie de l’Aude, la couverture Internet passe et nous permet de positionner la cavité. Bon, faut l’avouer, il y avait une gentille dame qui promenait ses chiens qui nous a bien aidé aussi. Pendant ce temps là, le gros de l’équipe trouve l’entrée par leurs propres moyens (bâtons de sourciers, incantations aux esprits du maquis, pleins de trucs qui me déstabilisent encore aujourd’hui).
Il s’agit d’une cavité découverte, très adaptée pour l’initiation spéléo (pour les autres rituels, je sais pas!). D’ailleurs, nous croisons un groupe d’initiation encadré par des spéléos locaux.

Nous commençons par jeter un coup d’œil dans la galerie de l’effondrement – une petite galerie et un puits borgne. Bon, faut l’admettre, il n’y a aucune difficulté : c’est sec, sans boue et pas froid. Clic clac, 3 photos plus tard, l’équipe se dirige vers le réseau des puits, puis la fosse aux ours, pour terminer dans le réseau C77.
Seuls les plus vaillants (Titi, Marie, JiPi, Zinzin) iront jusqu’à la tête du P13. Titi n’avait pas l’équipement adapté pour cette partie de la visite. Pendant ce temps là, le reste de l’équipe cratonne dans le réseau des puits.

Pas grand chose à retenir de cette petite journée – Pas grand chose de joli à voir.

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=4253

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.