spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

9 décembre 1995 – Désob M1

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 9-12-1995 – Désob M1

CRAD : Bob, Chonchon, JiPi, Roro, Zerb, Zoreill’

Cette mission avait pour objectif l’élargissement de “Milieu 2” par un tir, la désob de “Milieu 3”, l’équipement en maillons rapides de “Milieu 1” et la visite touristique de “Crouzate”.

Mission tout à fait exaltante s’il en est et qui ne peut nous rappeler que de bons souvenirs. Après une approche du Lot des plus sportives : neige, brouillard, pluie, nous rejoignîmes Jean-Pèt dit “la main chaude”,
au refuge qui avait pris soin de faire du feu et surement de se palucher grâce à la susdite.

Après deux bouteilles de Chinon, il fut temps d’aller au dodo et de vaquer à nos occupations favorites pour ne pas sentir le froid.

Une douceur matinale nous envahit au réveil, café noir et pain sec, FORMIDABLE !!

Nous entreprîmes la désob de “Milieu 3″, il n’y a pas grand chose à en dire, c’est de plus en plus beau l

La fin de la journée devint plus palpitante avec un tir dans “Milieu 2”. Notre bon Roy armé de son casque lourd descendit dans la cavité pour placer les charges. J’en -Pèt et Chonchon attendaient les instructions un
peu plus loin (2 km environ) connaissant la dextérité de notre bon Roy.

Après installation de la ligne de tir, Roro 1er redescendu avec le cordon “déconnant” (signé Zerby bien sûr).

Sur ordre du roi, les détonateurs lui furent envoyés (quelle ne fut pas sa surprise de les voir arrivés; déconditionnés, pendouillant au bout d’une corde : ben quoi ! c’était pour gagner du temps dit l’un, j’sais pas
moi, j’ai pas lu le manuel dit l’autre.

Retour triomphal à la surface du Roy, puis, quand même planqué avec Chonchon derrière un buisson (seul J’en-Pèt, debout, sans casque, appareil photo chargé, PRO quoi !), ordre de tir – TOP CRÉDIBILITÉ – Ça a fait un gros boum. Tir réussi !

Pendant que les gaz s’échappaient, nous en profitons par aller manger et surtout faire un secours : alertés par Jean-Louis, un agneau était tombé dans le gouffre de Jonquille. Jean-Pèt descendit, sortit l’agneau (PRO quoi l) – TOP CRÉDIBILITÉ – et surtout TOP TPST (+16 heures). C’est la moyenne nationale pour
un secours {j’en vois déjà qui lèvent le doigt en signe de protestation, n’est-ce pas Bobert ! –  ça, tu sais le faire ! Mais sache quîl faut parfois faire preuve de bravoure et d’abnégation !).

Ensuite, Chinon avec Jean-Louis pour fêter l’événement, puis direction Crouzate, puis refuge, car on avait oublié le carbure, puis direction Crouzate puisque finalement le carbure était dans le camion; Merci Roro!

Rien à dire, ce fut un équipement des plus traditionnels, à utiliser de préférence en adaptation aux situations insolites.

Le lendemain, nous continuâmes nos activités manuelles, J’en-Pèt descendit dans “Milieu 1‘. A la remontée, il a pu murmurer qu’il avait failli y mourir à cause du gaz.

Roro 1er et Chonchon se sont regardés et en ont conclu que J’en-Pèt était une tapette (quelle découverte, tout le monde le savait déjà). Mais quand même, il faudra à l’avenir faire sauter le tuyau de poêle â cause de
certains qui ont peur.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1373

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.