spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

16&17 juin 2018 – Rencontre Inter Fédérations – Canyons dans le Cantal

Cantal (15) – Descente de “canyons” dans le Cantal – RIF 2018 à Falgoux (15)

CRAD : Roro – Domi – MCi & JiPi

TPSL’Eau : 2h00 + Une vidéo à venir  

https://www.facebook.com/pg/CRAD37/photos/?tab=album&album_id=1583049391805744

Nous sommes partis de bon matin dans la joie et la bonne humeur, surtout lorsque nous songions à la nuit que nous allions passés sous la tente…. Il faut un peu de temps pour parcourir les 150 kilomètres qui nous séparent du FALGOUX. Nous sommes tout de même arrivés à bon port, et après notre inscription, nous avons tout de suite envahi le stand GUARA. Marie a investi dans une combi complète et Domi a complété la sienne avec la veste. les combinaisons néoprène sont en 5,5 mm, souple et chaude, de très belle facture.
Une fois les premières emplettes réalisées, nous nous dirigeons vers le camping, pour y planter les tentes et nous préparer pour la sortie de l’après-midi. Normalement, nous sommes inscrits pour une sortie environnement dans le canyon de l’IMPRADINE. Seulement, le temps de manger, de regarder l’évolution du temps, nous hésitons, puis nous renonçons à nous rendre sur place pour ce premier canyon.

“Mais au lieu de se rendre à l’école, tous les vieillards se sont amusés à casser des huîtres sur rebord du trottoir avec des démonte pneu…” Ainsi donc, l’heure du rendez-vous étant passée, nous retournons au stand RÉSURGENCE, histoire de dépenser un peu d’argent. Après cette nouvelle série d’achats, nous partons en voiture, et chemin faisant, Roro a l’illumination de la D12 que Jipi avait précédemment identifier comme étant la route qui mène à l’IMPRADINE. (Je ne sais pas si c’est très clair, mais une telle fulgurance dans l’action….). Ainsi, donc nous voilà faisant route vers ….ben, nous ne savons pas quoi, mais nous faisons route.
Le plafond s’est un peu levé, et après le “pont des eaux”, ça ne s’invente pas un nom pareil, nous croisons un monsieur avec un air de “sachant” pour ne pas dire de “sachem”, totalement équipé sur le bord de la route. Bien évidemment Roro s’empresse d’accélérer pour mettre la plus grande distance entre l’individu et le reste de la troupe. Il faut donc réaliser une marche arrière avec le Crépi pour héler le quidam. Domi se charge de la rencontre et des entretiens avec les autochtones.
Le monsieur, très aimable au demeurant, nous précise que nous sommes sur le site du BIAGUIN. Que toutes les cascades sont équipées avec corde et rappels guidés. Il faut juste s’équiper et descendre. Fastoche, quoi.
Nous bondissons sur notre matériel, et nous nous équipons. Les filles ont investi dans les descendeurs OKA, Jipi quant à lui, a préféré conserver son descendeur hydrobot. Nous descendons et nous trouvons le départ du canyon à quelques cent mètres de la voiture.
Après la suite a été formidable, parler de rappels guidés est un peu impropre, il fallait plutôt dire des tyroliennes servant de guide à la descente. Mais quel plaisir, Marie a eu quelques émotions au départ, mais a su surmonter son appréhension pour nous suivre. La vidéo sera le témoin de ce périple.
Nous sommes ensuite remonter le long du talus jusqu’au camion. Jipi agacé par son descendeur nous a demandé de nous arrêter au stand pour acheter un OKA, et un kit aussi. Roro lui a craqué pour un couteau et de la corde. Ensuite, nous sommes allés au camping. Nous y avons retrouvé Thierry et deux compères Berrichons. Nous avons passés une partie de la soirée ensemble.
Le lendemain, Roro est reparti avec Thierry et Eric pour refaire le BIAGUIN, mais sans les rappels guidés. Quelques passages fun sous les cascades, mais un super moment.
Merci aux organisateurs de ce Rassemblement Inter Fédéral de Canyon au FALGOUX. Une belle organisation, un village entièrement mobilisé et des sites vraiment intéressant.
PS : Signalons tout de même, que Marie a remporté le lot de BEAUTÉ lors de la tombola du soir !!!

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=2485

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.