spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

23 mars 2019 – Plongée souterraine à CABOUY

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 23 mars 2019 – Plongée souterraine à CABOUY  (31,5 mètres – 78 minutes)

CRAD : Lulu & Roro
TPST : 1 h20  Accès à la vidéo  
Cabouy :  46500 Rocamadour
 – Plan & Coupe
Coordonnées :  44.790449 , 1.584271

Après un échange téléphonique très important, nous parvenons à nous mettre d’accord sur le jour de la sortie et sur le lieu, cela paraît évident, mais, parfois un petit rappel n’est pas inutile. Allez, nous sommes samedi, il fait beau, et nous faisons route vers CABOUY. La météo a été relativement clémente cette semaine, ce qui augure de bonnes conditions dans cette résurgence qui draine le réseau des VITARELLES.
Comme à l’accoutumée, nous préparons le matériel et nous effectuons le portage jusqu’au bord de l’eau. Le niveau est très haut par rapport à nos habitudes, il y a au moins 1,5 à 2 mètres de plus, mais l’eau semble assez claire.
Nous nous équipons, puis nous nous mettons à l’eau. Il faut d’abord rejoindre la bouée, puis se laisser glisser le long de la corde pour prendre pied dans la galerie, nous sommes à 20 mètres, ensuite , il faut descendre le long du talus de sable pour entrer réellement dans la cavité.
En bas du talus, nous croisons une anguille surprise de nous voir ainsi accoutrés, bien étrange rencontre
Nous nous engageons dans la cavité, la visibilité n’est pas formidable, mais nous offre tout de même 4 à 5 mètres de clarté, ce qui pour CABOUY frise l’exceptionnel. Nous avançons pendant près de 300 mètres. A cet endroit la cavité adopte un profil remontant, c’est à ce moment, que le détendeur de Lulu, se met en débit continu, des bulles partout, du bruit et bientôt des particules qui nous tombent dessus. Je ferme le robinet, et nous prenons le chemin du retour. Nos réserves d’air sont amplement suffisantes pour couvrir l’incident, nous nous dirigeons vers la sortie sans appréhension particulière.
Nous sommes au bas du talus, nous suivons la corde, qui nous guide vers la surface. Un coup d’œil sur l’ordinateur…. et , 4 minutes de palier à 6 mètres, puis 16 minutes à 3 mètres. Lulu regarde le sien qui lui annonce 24 minutes à 3 mètres. Le niveau est supérieur à celui que nous pratiquons habituellement.
Les paliers en plongée, c’est pas très compliqué. Il faut attendre et respirer normalement de manière à évacuer l’azote emmagasiné par l’organisme. Habituellement, cela ne dure pas très longtemps, mais là, force est de constater que nous en avons pour notre grade. Normalement, cela ne laisse aucune séquelle les paliers, enfin, normalement….
.

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=3702

(1 commentaire)

    • Avatar
    • Lulu on 18 avril 2019 at 19 h 22 min
    • Répondre

    Salut JiPi
    C’est bien les photos mais c’est pour quand les vidéos? sinon moi j’arrête de faire le mannequin pour Roro……
    Aller bises à tous et à a bientôt….

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.