spéléologie, plongée, photographie, nage en eaux vives, via ferrata, plongée

27-10-1995 – Bivouac à Saint Sol / Igue de Bar / Thémines / Roc de Corn

https://www.facebook.com/CRAD37

 

Lot (46) – 27-10-1995 – Bivouac à Saint Sol / Igue de Bar / Thémines / Roc de Corn

TPST: 31H30

CRAD : JiPi, Zerb, Bob, Freddy, Roro

Ah! Il est bien loin, le temps où il suffisait de revendiquer 7 ou 8 heures de TPST dans son WE Lot pour passer pour un Vrai Spel… Aujourd’hui, mes chers compatriotes, c’est avec une joie à peine contenue que je vous annonce le résultat de ce Week-end inoubliable : le CRAD a enfin trouvé son rythme, en s’essayant à la pratique du bivouac.

        

Quel immense découverte ! et quelle prise de conscience pour chacun de nous ! Comme nous l’a si bien résumé Freddy : “De nouvelles perspectives s’offrent à nous. Je pense qu‘un minimum de 50 heures de TPST par Opération est parfaitement: envisageable.”

Et il est vrai que 50 heures ne seront pas de trop pour approfondir notre connaissance dans des activités multiples et variées telles que :

Le nettoyage, ou plutôt, selon Zerbie, la Remise en valeur des cavités de préférence boueuses et pleines de merde…

Le Concours artistique, ou comment passer le plus de temps possible, pour une seule photo souterraine (la pellicule n’étant pas indispensable).J’en-Pète et Roro sortent pour l’instant grands vainqueurs.

– La bouffe, car, dixit Bobert, “il n’y a rien de tel que la découverte et l’essai en milieu souterrain de plats exotiques, ou de provenances originales”. (certains diraient plutôt douteuses, mais enfin, Leader Price est une marque qui n’a absolument rien à se reprocher…)
– Et enfin, une nouvelle activité, de dormage pour laquelle chacun a développé des trésors d’imagination, et a donc mis au point des techniques personnelles. Ainsi J’en-Pète a mis en évidence, l’intérêt du Saucissonnage, qui consiste, justement, à se saucissonner dans un hamac fixé à une hauteur minimale de 1m50. Tout l’intérêt est en fait de le regarder se ramasser en essayant de grimper dans le susdit hamac.

Ed Bobert, quant à lui, a préféré mettre au point le Campage, version souterraine du camping. Le confort est garanti, à condition d’y mettre un peu du sien : compter environ 35 kg de matériel, pour la tente, le matelas, le duvet et les couvertures de survie.

Roro le Flatulent, en grand stratège, nous a enseigné tout l’art du Vautrage. En voici les grandes lignes : On commence par étaler une couverture de survie par terre. Puis on en rajoute une second: par-dessus… Et puis c’est tout (Poids net matériel 0,585 kg, ficelle fournie, homologué APAVE N°69—1995. Prix 4595 Francs, rajoutez 35 Francs de frais de port.

Enfin Freddy, en parfait esthète, a choisi de ne rien mettre au point du tout, et de domir absolument comme d’habitude.

Quelle subtilité quasi-inaccessible pour le commun des mortels…

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1315

14-10-1995 – Désob M1 – Opération “Massacre au burineur”

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 14-10-1995 – Désob M1 – Opération “Massacreau burineur”

TPST: 5H00

CRAD : JiPi, Zerb, Bob, Chonchon, Dauby

1995-10-14_02

Chonchon en pleine méditation

Rien de plus bandant qu’un Week-end qui démarre avec un peu de retard certes, mais parfaitement comme prévu : Zerbouznik avait pu récupérer un compresseur et un burineur au prix de louables négociations, et Daubie, dans son habituelle débrouillardise, nous avait dégoté du câble électrique et du tuyau par kilomètres.

L’objectif, rappelons-le aux constitués*, était d’ouvrir Bois du Milieu N°1…

Nous aurions pourtant dû nous douter de quelque chose lorsqu’à notre arrivée dans le Lot, nous avons trouvé J’en-Pétouse endormi à côté de sa grosse Lulu**. Il n’était que 4 heures du matin : que se passait-il?

Mais le vrai massacre n’a réellement commencé que quelques heures plus tard alors que, frais et dispos, nous avons voulu attaquer Milieu 1 : le gaz carbonique était toujours présent après ie tuyau de poële, tellement présent que trois de nos plus éminents spéléologgs ont failli y craquer***. Tout juste ont-ils pu installer cable et tuyau sur toute la hauteur des puits…

1995-10-14_01

Loin de se démonter, nos braves cavernicologues tentèrent d’utiliser le burineur successivement dans Milieu n°2, puis dans l’entrée de Milieu n°1. Peine perdue : la malédiction les poursuivait. Maux de têtes, roche trop dure, Chonchon est une tapette… autant de facteurs qui, quoiqu’on en dise, apportèrent la preuve irréfutable que le Lac Maudit existe bien. Courage, camarades ! Le jour viendra enfin où nous pourrons enculer ce putain de lac !****

1995-10-14_03

Zerb dans le premier puits

* Pourquoi les constipés? Notre équipe poursuit son enquête – Jacques Pradel
** Modèle de luxe, à quatre trous : Trois vibrants et un pour la vidange. Garanti 3 ans anti-corrosion. Norme AFNOR. Très bon produit – Alexandre Dumas
*** Comme des Corn Flakes, bien sûr. Logique, non?!?  – Kant
**** Le final est d’un force et d’une virilité boulversantes. J’en suis tout retourné. – Yves Duteil

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1307

22-07-1995 au 06-08-1995 – Camp Spéléo PSM

https://www.facebook.com/CRAD37

Pyrénées Atlantiques (64) – 22-07-1995  au 06-08-1995 – Camp Spéléo PSM

La Verna / DS3 / Canyons / Prospection sur le secteur des AP

CRAD : Bob, Clark, Dauby, JiPi, Roro, Zerb, Zoreill’, Freddy, Mael, Domi, Charlotte

Troisième campagne dans le Sud de la France, avec une dominante cette année : la descente de canyons pour le meilleur et pour le pire. Un camp marqué par les aléas météorologiques et les miasmes apportés par le climat de cette région dont on se demande si elle est réellement en France. L’eau de cette région, n’en déplaise à Brice, est excessivement polluée, entraîne des dérangements gastriques dont Daubie pourra parler durant les longues soirées d’hiver. Les canyons avec leur marche d’approche tonique et le public nombreux venu nous applaudir. Et que dire de ces longues journées estivales passées à méditer et à prier? Hors, ce fut vraiment une campagne qui restera dans les mémoires.

 

 

 

 

1995-07-22_082
« 1 de 82 »

A retenir de ce séjour idyllique le célèbre adage de Freddy : “quant! on voit ce qui existe et quand on voit ce qu’on s’tape.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1368

12-08-1995 – Opération “Soleil Levant” – Torrent des cloches – Igue de Toulze

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 12-08-1995 – Opération “Soleil Levant” – Torrent des cloches – Igue de Toulze

CRAD : Roro, Domi, J’en Pète, Bobert, Zerb

Après avoir constate que les autres clubs parlaient de camp dès que la sortie imposait de planter des tentes. le CRAD a décidé de baptiser ces sorties afin, d’une part d’éviter les confusions. d’autre part d’opter pour un ton volontairement dynamique et novateur.

1995-08-12_01

1995-08-12_021995-08-12_04

Ainsi, à la mi-Août, nous partîmes dans le cadre de l’opération “Soleil Levant“ dans le Lot (comme c’est singulier), pour réaliser de la spèl (comme c’est original !), de la désob‘ (c’est unique !) et du canyon (ça change !). Biian, notre Bon Roy est revenu dans la course du plus grand spéléo du monde de tous les temps; et n’en déplaise à la coiffeur de J’en pétouse, ou à Ed Robert dit Tintin, ou à Zerbouznik dit la Fiote et consorts, Roro 1er reste potentiellement le plus à même de ceindre la couronne du meilleur spél du monde (parce qu’il y a une couronne pour ça ?!?).

1995-08-12_05

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1249

14-07-1995 – Torrent des cloches – Igue de Biau

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 14-07-1995 – Torrent des cloches – Igue de Biau

CRAD : Zoreill’, Dauby, Clark, Roro, J’en Pète, Bobert, Freddy, Chombie

Cette sortie s’annonçait sous les meilleurs auspices, météo favorable, logistique impeccable et pour couronner le tout un WE prolongé. Tout était réuni pour passer un agréable moment…

1995-07-14_06

1995-07-14_05

C’était sans compter sans la malédiction du triangle maudit dont nous avons déjà signalé la présence dans les bulletins précédents. En effet, comment expliquer la présence de 300 000 scouts en short venus fêter durant ce WE leur jamboree à la sauce Baden-Baden, comment analyser la perte de contrôle totale de notre Clarcky national, comment justifier les crises hallucinatoires de notre Daubie après la poire à JP, comment comprendre le manque d’engouement de notre Zerby communal pour “saquer les lierres” et que dire de notre brave Zoreilles perturbé au point de se servir grâcement en ignorant ses agréables camarades condamnés à le regarder manger en espérant qu’il restera quelques bons morceaux. Non, c’eut pû être un agréable WE.

1995-07-14_04

1995-07-14_03

1995-07-14_02

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1241

01-07-1995 – Fosse Mobile – OPÉRATION COUP DE TATANES

https://www.facebook.com/CRAD37

Charente (16) – 01-07-1995 – Fosse Mobile – OPÉRATION COUP DE TATANES

CRAD : Zoreill’, Dauby, Nathalie, Roro, J’en Pète, Bobert

Vraiment, il est difficile d’organiser des sorties et de pouvoir y réunir tout le monde… Nous avons bien essayé, début septembre, de mettre en place une sortie en Charente qui permettrait à chacun de retrouver ses gentils camarades afin de deviser de concert sur les sempiternelles turpitudes du vulgarus speleus.

1995-07-01_031995-07-01_01

Mais que la vie est dure: Ed Bobert travaillait,  Jean-Pétouse était retenu au bureau, pour ne parler que de ceux dont le temps spél pouvait faire de m’ombre à celui de notre Très Honorable Président-Roy. Ainsi donc, nous allâmes en plein milieu de la semaine, à quatre, en Charente, pour réaliser cette opération “Coup de tatanes” destinée antre autre à faire une pointe dans la Fosse. L’objectif a été atteint malgré la boue et le camping assez éprouvant si l’on considère les trois jours passés sans se laver.

1995-07-01_02

Que dire de cette sortie, désormais immortalisée par les Charentais sous le nom de “Week-end des jolies lavandières”, sinon qu’elle a déjà été oubliée par la piupart d’entre nous (moi y compris) ? Que dire du seul temps spèl du Week-end, sinon qu’il n’a été employé qu’à une pitoyable visite de Fosse Mobile, jusqu’à la salle Sud, ainsi qu’à la réalisation d’une malheureuse série de photos ? Que dite du moral des troupes, sérieusement attaqué par un Dauby énervé par son bobo à la cheville, et un Bobert en pleine crise d’adolescence ?

Non. le seul point fort de cette sortie a vraiment été la séance de nettoyage du matériel. dans un endroit paradisiaque découvert par notre bon Colonel Daubie, du Génie de la XIIème DB Louée soit sa parfaite connaissance du terrain.

 

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1232

03au05-06-1995 – Torrent des cloches & Lacarrière

https://www.facebook.com/CRAD37

Lot (46) – 03au05-06-1995 – Torrent des cloches & Lacarrière

TPST: 11h30

CRAD : Chonchon, JiPi, Roro, Zerb

Si mai autorise à faire ce qu’il te plait, Juin (mois Junus brutus) autorise à raquer. Fort de cet adage populaire, notre non moins populaire J’EN PÈTE a décidé à notre grand dam d’offrir quelque argent aux officines policières de Châteauroux. pensez, 230 Francs par 2 fois, quelle bonté ! Quelle indicible générosité ! Une semaine printanière aussi riche en évènements ne pouvait s’intérompre sans crier gare, et dans le gouffre des Cloches* J’EN PÈTE se mit à semer ses lunettes afin de porter secours aux poissons bigleux de cette rivière. Non content de ce don, et pris d’une irrésistible envie de rire, notre photographe se en devoir d’autoriser les autochtones à démolir la calendre de sa voiture. Face à un tel détachement, je ne puis que m’interroger sur la vie intérieure de notre secrétaire : Est-il amoureux ? A-t-il découvert le secret du détachement terrestre que recherche tant ZERBY? Ou bien, a-t-il trop lu nos intellectuels dont un certain déclarait il y a peu: “Je suis riche des biens dont je sais me passer”.

1995-06-03_05
« 1 de 5 »

A part les carabistouilles de notre secrétaire-photographe-sponsor de la force publique et inconditionnel du fonctionnariat, nous avons assuré une couverture photographique de Lacarrière, ce qui nous a permis de réaliser un TPST de 11,5 heures. A bons entendeurs, salut !

* NDLR : C’est le nom du canyon, je n’y suis pour rien.

Lien Permanent pour cet article : http://lecrad.free.fr/?p=1304